Entrepreneuriat

Freelance : se lancer

9 novembre 2020

Hello Hello !

Je commence les articles de cette série sur la vie de Freelance avec la base... se lancer.

Comment ? Pourquoi ? Quel statut ? Autant de questions que vous me posez très régulièrement sur mon compte Instagram et auxquelles je vais essayer de répondre aujourd'hui !

Tout d'abord, mon cas. Pourquoi et quand me suis-je lancée en Freelance ?

2020 était l'année de ma fin de scolarité (un Master II en Event/RP à l'école ECS Paris) et la question de "l'après" s'est posée à moi dès le début de ma dernière année de master. J'aurais pu chercher un job en CDD/CDI chez l'annonceur (pour faire dans la continuité de mes deux années d'alternance chez Parfums Givenchy et Etam) mais ce n'est pas ce qui me faisait rêver.

J'avais besoin de liberté, de casser la routine et d'être plus indépendante, plus autonome. Le Freelance m'est alors apparu comme le meilleur choix pour moi. Une fois cela en tête, j'ai commencé à préparer mon projet sur du long terme. Je terminais mes cours en juin 2020 et mon alternance fin août 2020, mais dès décembre 2019 je préparais déjà ce futur projet.

 

Faire mûrir son projet, le préparer, pour lui donner une vraie chance de réussir

Comme je vous le disais, j'ai préparé ce projet plusieurs mois avant de le lancer à 100%. Je cumulais donc mon statut d'étudiante, mon travail en alternance, la gestion de mon compte Instagram et la mise en route de mon projet Freelance. Ce n'était pas de tout repos mais je suis si heureuse aujourd'hui d'avoir préparé mon projet en amont et de le voir réussir, que je ne regrette pas ces quelques mois de fatigue !

Beaucoup d'entre vous m'écrivent pour me dire qu'elles souhaitent quitter leur CDI pour se lancer en Freelance. Je ne peux que vous encourager si c'est ce qui vous rendra heureuse, mais mon plus grand conseil est : préparer votre projet avant de tout quitter !

Tout simplement car être Freelance n'est pas facile, trouver ses premiers clients n'est pas facile et si vous vous lancez dedans sans rien avoir prévu à l'avance vous risquez d'avoir des périodes difficiles au début (financièrement et moralement).

J'ai, pour ma part, créé mon portfolio (je reviendrai dans un futur article sur cet outil), listé les secteurs d'activités et les clients qui me plaisaient et j'ai commencé à prospecter tout en étant encore salariée et étudiante. J'ai ainsi pu obtenir fin janvier 2020 mon tout premier client (qui est encore un client aujourd'hui !) et ainsi commencer cette nouvelle vie petit à petit. J'ai gagné en compétence, en autonomie et surtout en gestion des priorités grâce à cela.

Lorsque mes études et alternance furent finies, j'ai ainsi pu me lancer à 100% dans le Freelance en ayant déjà un client fixe qui chaque mois m'apportait une stabilité financière, chose très importante pour moi pour se lancer.

Côté administratif, comment se lancer ?

Autre question que vous me posez régulièrement : quel est le statut de Freelance ?

Pour pouvoir vous lancer et réaliser des factures avec N° de SIRET (élément obligatoire à faire apparaitre sur vos factures !) vous devez créer votre entreprise. Il suffit pour cela de débuter en vous créant un statut d'auto-entrepreneur. Ce statut est le plus simple car il se crée en ligne (sur ce site) et les démarches sont minimes. Il vous faudra simplement déclarer à l'Urssaf vos revenus (même si vous ne gagnez rien) tous les mois ou tous les trimestres (selon le mode de déclaration que vous aurez choisi lors de votre inscription) et c'est tout !

Petit tips administratifs à suivre juste en dessous pour tirer le meilleur de ce statut :

  • Créez votre statut lorsque vous êtes encore salarié et commencez à facturer des clients car cela vous permettra un gros avantage pour la suite... En effet, si vous vous retrouvez au chômage suite à votre activité de salarié (fin de contrat comme c'était mon cas ou bien rupture conventionnelle) vous pourrez cumuler intégralement votre allocation pôle emploi et vos revenus d'auto-entrepreneur (AE) car votre activité d'AE sera considérée comme une "activité conservée" (car c'est une activité que vous aviez déjà en parallèle de votre statut de salarié, ce qui était mon cas par exemple). Il est très important de savoir cela car certains conseillers pôle emploi ne sont pas forcément au courant et il vous faudra vous battre pour pouvoir cumuler les deux (ce fût mon cas, mais je savais que j'étais dans mes droits !).
  • Si vous cochez une des cases pour prétendre à l'ACRE (Aide à la Création et à la Reprise d'Entreprise), vous devez en faire la demande dans les 45 jours suivants la création de votre statut AE en remplissant ce formulaire.Cette aide vous permettra de bénéficier d'une réduction de vos taxes Urssaf pour la première année d'activité. La liste des conditions pour prétendre à cette aide est disponible dans cet article. De façon globale, je vous recommande vivement ce site qui vous donnera plein de bons conseils sur le statut d'AE.

 

Voilà tout pour ce premier article Freelance, j'espère qu'il aura pu vous aider et répondre à vos questions. Si vous en avez d'autres, n'hésitez pas à me les poser en commentaire ou à m'écrire en mp sur mon compte Instagram !

Semaine prochaine j'évoquerai dans un nouvel article le quotidien de la vie de Freelance !

Je vous embrasse,

Photo from Pinterest

    Répondre